веселый бородач

Информация о пользователе

Привет, Гость! Войдите или зарегистрируйтесь.


Вы здесь » веселый бородач » Память... » Adrien Ferry


Adrien Ferry

Сообщений 1 страница 10 из 10

1

Светлая память Adrien Ferry. Французский хендлер погиб, спасая доверенных ему собак, на обратном пути с Чемпионата Мира. Случилась авария, собаки выбежали на дорогу. Некоторых он успел спасти...ценой собственной жизни. Ему был всего 21 год...

  http://vk.com/public46401091?w=wall-46401091_2252

0

2

А что случилось?

0

3

цегриталь, Марин, вот всё, что в цитате.

0

4

http://www.estrepublicain.fr/faits-dive … n-slovenie

0

5

http://s1.uploads.ru/t/PCj0r.jpg

0

6

Жаль парня! Такой улыбчивый!

0

7

Видео очень трогательное, молодой, красивый парень, ему бы жить, да жить еще.:( Очень жаль парня.

0

8

Bonsoir à toutes et tous,
Je suis Michèle Chonac, n’ai pas eu jusqu’à ce jour pour habitude de me livrer sur Facebook mais je souhaite communiquer avec le maximum de personnes …
J’ai aujourd’hui, le triste, le très très triste privilège d’avoir été la dernière personne avec Aurélie et Régis à voir Adrien vivant.
Ce jeudi 16 mai, au soir de la première exposition, nous avons décidé de diner tous les quatre. C’était dans un restaurant italien. Nous étions tous heureux, détendus et les projets allaient bon train. Adrien a reçu pendant le repas un appel d’amis bloqués en Slovénie avec leurs chiens. N’écoutant que son grand cœur il a décidé d’aller à leur secours et de les ramener à Budapest.
Il est parti seul, avec les six chiens de ses clients plus son jeune berger australien après les avoir sortis pour leur promenade de nuit et m’avoir laissée non pas à l’hôtel mais sur place à l’exposition avec mes chiens – whippets et poitevins, me retrouvant ainsi « hébergée » par Aurélie et Régis. Chaque chien d’Adrien étant seul par cage sauf pour les deux basenjis qui partageaient la même cage.
Il m’a embrassé et m’a dit tout simplement : « A demain matin, je serai là pour m’occuper de tes chiens ». La suite, tout le monde malheureusement la connaît ….
Je voudrais remercier toutes les personnes qui durant les journées de vendredi, samedi et dimanche sont venues à mon aide car je n’avais plus rien, tout étant dans le véhicule d’Adrien. D’abord Aurélie et Régis qui m’ont laissé tout leur matériel de camping, ensuite tout le staf hongrois du parc des expositions qui ayant appris ma situation a tout mis en œuvre pour m’aider. Il y a eu de leur part une disponibilité, une attention extraordinaire, me proposant même de me loger à l’hôtel sur le site, me portant de la nourriture … Puis il y eut l’aide du Docteur vétérinaire et de son équipe qui se sont occupés des chiens car la chaleur était très forte (plus de 30° le jour et des orages très violents la nuit), de me fournir des vêtements aussi. Enfin se sont jointes les personnes du refuge, car ne trouvant pas de moyen pour rapatrier mes chiens, ne pouvant envisager de les laisser plus longtemps dans de telles conditions, le Docteur avait pris contact avec cette association qui acceptait de nous mettre à l’abri dans une maison avec jardin aux environs de Budapest où les chiens seraient en liberté ET avec moi.
Je voudrais aussi remercier tous les exposants français qui m’ont soutenu durant toutes ces journées et les jeunes tchèques qui sont venus spontanément à moi, ayant appris le drame, ont voulu présenter « en mémoire de mon ami » m’ont-ils dit, les poitevins.
Je savais que beaucoup de personnes se mobilisaient ; puis je n’ai plus eu de téléphone, plus de batterie (le chargeur étant dans l’accident). J’avais encore un contact avec la France par ordinateur, celui du Directeur du parc des expositions qui m’en laissait un libre accès.
J’avoue avoir été en pleine détresse, seule, avec neuf chiens, des conditions climatiques difficiles…
Nous sommes enfin partis de Budapest dans la nuit de dimanche à lundi grâce à Didier, un ami, qui a réussi à trouver un véhicule correct pour rapatrier tout le monde ; le Vétérinaire nous a établi des documents nécessaires en cas de contrôles (tous les papiers, passeports … étant dans le camion d’Adrien). Nous sommes arrivés lundi tard dans la soirée. Les chiens vont bien et se remettent de cette épreuve. Nos amis hongrois ont aussi téléphoné à la maison pour prendre des nouvelles , savoir si nous étions bien arrivés.
Pendant ce temps, une fantastique mobilisation s’est organisée pour les sept chiens qui étaient dans le camion et qui se sont échappés lors de l’accident.
A ce jour manque toujours « Little » le petit beagle et « Jazz » le shetland.
Fabrice et son amie ainsi que l’éleveur de Jazz sont sur place depuis plusieurs jours ; nous sommes en contact régulier avec eux ; le shet a été vu plusieurs fois, est localisé et on peut espérer le retrouver. Fabrice nous a confié toute son émotion quand à son arrivée il a vu toutes ses personnes qui l’attendaient pour chercher le chien, organiser des battues. Un interprète est resté constamment à ses côtés. L’imprimeur a offert toutes les affiches … Je sais que Fabrice est sur la route de retour sans Jazz certes, mais il y a de l’espoir et surtout je sais que toute cette mobilisation lui a fait très chaud au cœur.
Et le staf officiel français présent sur le site durant ce WDS ? …Il a brillé par son absence !!!!!!!!!!!!!!
Je suis au regret de devoir dire que personne ne s’est inquiété de mon sort, ni celui des chiens (français eux aussi !). Certes, je suis bien consciente qu’ils avaient des obligations à remplir et se devaient de respecter les horaires mais entre les jugements individuels du matin et ceux éventuels du ring d’honneur l’après midi, il y avait du temps de libre ; j’en ai même aperçu en train de déambuler dans les allées d’un hall …
Honte à moi de constater que seules les autorités hongroises se sont préoccupées de la situation. Alors que chacun savait !
Nous avons donné une bien vilaine image de notre pays, mais ce n’est jamais qu’une fois de plus. Et surtout avant de critiquer les autres pays, ceux de l’est par exemple, il serait peut être bon de balayer devant notre porte.
C’est pourquoi, ne me reconnaissant plus au sein de cette communauté qu’est celle des juges de la S.C.C. j’ai décidé de renvoyer ma carte me libérant ainsi du droit de réserve auquel j’étais tenue.
Il ne faut pas oublier tout de même que si les expositions existent c’est d’abord et uniquement parce qu’il y a des exposants ; que ceux ci ont droit au respect.
Personnellement, je ne compte plus payer des engagements en France, faire confirmer ou inscrire au L.O.F. le minimum de mes chiens, bref ne plus « alimenter » les caisses de la S.C.C.
Pour terminer, je voudrais vous dire combien Adrien me manque ; ses éclats de rire, ses projets (parfois un peu fous), nos petits déjeuners et repas sur la terrasse, ses pitreries dans la piscine, nos discussions sur le foot, moi qui n’y connais pas grand chose, mais heureusement il y avait Sandra qui pouvait partager avec lui cette passion. Il était accro du coca, des bananes, des crêpes, du Nutella aussi …
Sa présence au Mayet était un rayon de soleil supplémentaire dans ma vie. Et que dire de la merveilleuse N.E. qu’il m’a offerte ? Adrien m’avait redonné gout à la cynophilie, me faisait rêver moi qui ne rêvais plus. Le plus beau compliment qu’il m’ait fait ? Me dire que j’étais sa seconde maman ..
Une image de toi restera graver dans ma tête : Je me souviens du jour où je le cherchais dans le grand parc ; je voyais tous les chiens mais pas lui ! En levant les yeux, je l’ai vu, installé sur les tas de bois et quand je lui demandais ce qu’il faisait là haut sa réponse fut simple : « je les vois tous en même temps et c’est beau» !
Adrien avait l’amour des chiens et par amour pour eux il a donné sa vie pour les sauver. Que chacun d’entre nous n’oublie jamais ça.

0

9

СВетлая ему память...

0

10

Светлая память этому восхитительному искрящемуся человеку, больно читать и смотреть видео.

0


Вы здесь » веселый бородач » Память... » Adrien Ferry